Tout sur dsk

Le procès de l'affaire Carlton de Lille s'ouvre aujourd'hui. Au centre de cette affaire on retrouve DSK, mis en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée". Décryptage.

Débarrassé des scandales judiciaires, Dominique Strauss-Kahn va-t-il revenir en politique ? L'intéressé a fait savoir que non mais son aura d'économiste réputé reste forte en France comme l'illustre un sondage le plaçant devant François Hollande comme meilleur candidat pour la présidentielle de 2017.

Après trois semaines de débats, le procès pour proxénétisme aggravé en bande organisée, dit du Carlton de Lille, s'est terminé vendredi devant le tribunal correctionnel de Lille. Pour l'opinion publique, cette affaire était avant tout celle de Dominique Strauss-Kahn. Retour sur un procès "hors norme" qui aura mobilisé beaucoup de moyens.

La défense des amis de l'ancien chef du FMI Dominique Strauss-Kahn s'est attachée jeudi à démontrer, devant le tribunal français qui les juge, qu'ils n'étaient que des "clients" de la prostitution, que l'on voulait, fait sans précédent, "criminaliser" en les accusant de proxénétisme.

Me Frédérique Baulieu, l'un des trois avocats de Dominique Strauss-Kahn, aussi connu sous les initiales DSK, a pris la parole en premier, mercredi matin, premier jour consacré aux plaidoiries de la défense dans le cadre du procès dit du Carlton de Lille.

Le tribunal correctionnel de Lille a analysé, mercredi après-midi, les auditions d'une escort-girl belge qui se fait appeler Estelle et qui, au fil du temps, est apparue comme étant "la favorite" de Dominique Strauss-Kahn, qui est resté sur sa ligne de défense. "Elle ne m'est jamais apparue comme une prostituée", mais plutôt "une libertine parfaitement assumée". Il conteste par ailleurs avoir eu recours à "un recruteur" pour lui trouver de nouvelles conquêtes.

Dominique Strauss-Kahn a été entendu, mardi après-midi, par le Tribunal de Grande Instance de Lille concernant la soirée du 29 juillet 2010 dans une suite de l'hôtel Murano.

" S'il n'y a pas DSK, il n'y a plus de procès ". D'une seule phrase, Me Eric Dupont-Moretti, qui défend David Roquet, un des amis libertins de Dominique Strauss-Kahn, a résumé l'enjeu du procès pour "proxénétisme aggravé en réunion" qui se joue ces jours-ci au Tribunal de Lille.

Près de quatre ans après le scandale sexuel aux Etats-Unis qui a brisé sa carrière politique, l'ex-patron du FMI, Dominique Strauss-Kahn, comparait depuis lundi devant un tribunal français qui doit le juger pour proxénétisme aggravé.

Il a tiré un trait sur la politique. Aujourd'hui, Dominique Strauss-Kahn, conférencier de luxe, s'est tourné vers le conseil aux entreprises. Et tente de retrouver une vie normale.

L'audience visant à finaliser lundi à New York un accord financier entre Dominique Strauss-Kahn et la femme de chambre qui l'accusait d'agression sexuelle ne devrait pas durer plus d'une demi-heure, a-t-on appris dimanche auprès du juge en charge du dossier au tribunal du Bronx. "Elle ne devrait pas prendre plus de 30 minutes", a déclaré Douglas McKeon à l'AFP.