Tout sur Donetsk

Depuis plus de trois ans, l'Ukraine est en proie à un conflit entre les séparatistes prorusses du Donbass (Donetsk, Lougansk...) et le gouvernement de Kiev. Malgré des accords de cessez-le-feu, en 2015, la guerre continue et s'enlise dans l'est ukrainien. De part et d'autre de la ligne de front, regard croisé sur une jeunesse qui se cherche et dont le futur reste incertain.

Deux ans après les accords de paix de Minsk, négociés sous l'égide de Paris et Berlin en février 2015, la guerre couve toujours dans l'est de l'Ukraine, où les combats ne se sont jamais totalement arrêtés, faisant près de 5.000 morts supplémentaires. Reportage et retour sur les faits.

Le logo jaune en forme de M, le brouhaha des files d'attente, les enfants ballons à la main... Pas grand-chose n'a changé dans cet ancien McDonald's de l'est rebelle de l'Ukraine. Sauf le nom.

"Tu fais une erreur, tu es mort. Il faut rester concentré et n'être distrait par rien". Konstantin est démineur à Donetsk, la "capitale" des rebelles prorusses de l'est de l'Ukraine. Un travail à plein temps, après un an et demi de guerre contre les forces de Kiev.

L'armée ukrainienne a affirmé dimanche avoir repoussé à l'aide de chars l'offensive des rebelles prorusses sur l'aéroport de Donetsk, dans l'est, alors que des milliers de personnes ont marché à Kiev pour la victoire sur les séparatistes.

Des combats féroces se poursuivaient dimanche à l'aéroport de Donetsk où l'armée ukrainienne affirme avoir repoussé l'offensive des rebelles prorusses et une partie de la ville a été paralysée par des bombardements.

Des renforts en armes lourdes convergeaient lundi matin vers Donetsk, bastion séparatiste prorusse dans l'est de l'Ukraine, au lendemain de l'appel de l'UE à Moscou à retirer ses troupes et empêcher l'envoi de renforts supplémentaires.

Les tirs d'artillerie se poursuivaient ce dimanche matin à Donetsk, bastion des séparatistes prorusses dans l'est de l'Ukraine où de nouveaux renforts sont arrivés du côté rebelles, rapporte un journaliste de l'AFP.

Les combats font rage vendredi à Donetsk aux environs de l'aéroport stratégique disputé par l'armée ukrainienne et les séparatistes prorusses, qui ont reçu, selon Kiev, des renforts de la Russie, au lendemain de la mort dans un bombardement d'un employé suisse de la Croix-Rouge.