Tout sur Donald Tusk

Charles Michel prendra ses fonctions dimanche en tant que troisième président permanent du Conseil européen, le cénacle des chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne, qui a pris ces dernières années une importance croissante dans l'équilibre institutionnel.

" Sortir le 31 octobre, quoi qu'il arrive ". C'est ce qu'avait martelé Boris Johnson dès le début de son mandat de Premier ministre. Mais depuis, et comme toujours avec le dossier du Brexit, les choses se sont compliquées. Partira, partira pas ? On fait le point.

Les pays membres de l'UE, hors Royaume-Uni, vont-ils accepter un nouveau report du Brexit? Vont-ils plutôt proposer à Londres un report assez court, "technique"? Ou encore, un délai pour une période plus longue, par exemple jusque fin janvier prochain comme le stipule une demande britannique? Ces questions se posent toutes avec insistance mercredi.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a recommandé aux Etats membres de l'UE d'accepter un troisième report du Brexit après un vote à double tranchant des députés britanniques.

Pour le Premier ministre britannique Boris Johnson, c'est une "loi de capitulation". Mais pour ses promoteurs, il s'agit d'une mesure essentielle pour empêcher un désastre économique. Voici les dispositions du texte de loi visant à bloquer un Brexit sans accord qui a été approuvé lundi après-midi par la reine Elizabeth II.