Tout sur Donald Tusk

L'accord sur le Brexit approuvé dimanche par les Vingt-sept lors d'un sommet extraordinaire à Bruxelles est "le meilleur et le seul accord possible", a averti le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker à l'adresse des députés britanniques qui doivent désormais le ratifier.

Le président du Conseil européen Donald Tusk a durement reproché samedi au président américain Donald Trump d'être contre "une Europe unie et forte", dans un discours prononcé à Lodz en Pologne.

"Le temps est venu" pour un accord sur les conditions du divorce entre Londres et l'UE, selon la Première ministre britannique Theresa May, attendue de pied ferme par les dirigeants des 27 au cours d'un sommet mercredi à Bruxelles sur fond d'impasse dans les négociations du Brexit.

"Ce n'est pas un problème s'il n'y a pas d'accord", affirme Nigel Farage au sujet de la séparation imminente. Deux ans après le référendum, l'architecte du Brexit constate que la classe politique refuse d'écouter le peuple. "Il est probable qu'aujourd'hui environ deux tiers des Britanniques veulent un Brexit."

La présentation du livre La crise catalane, une opportunité pour l'Europe (éd. Racine), dans une salle pleine à craquer du Résidence Palace, à Bruxelles, mardi 25 septembre, a témoigné de l'intérêt médiatique persistant que suscite l'ex-président catalan Carles Puigdemont.

Le président du Conseil européen, Donald Tusk, s'est directement adressé mardi au président américain Donald Trump, attendu en soirée en Belgique pour participer à un sommet de l'Otan, pour lui rappeler que les dépenses de défense des Européens étaient significatives, et que la solidarité était à ses yeux "plus importante que l'argent".