Tout sur Donald Trump

Le président américain Donald Trump a annoncé vendredi que les États-Unis mettent fin à leur relation avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Il estime que l'organisation a été "manipulée" par la Chine durant la crise du coronavirus.

Le réseau social a appliqué pour la première fois une étiquette d'avertissement sur les tweets de Donald Trump, à la suite de propos trompeurs sur les bulletins de vote par correspondance.

Twitter a ajouté mardi une mention "vérifiez les faits" à deux tweets de Donald Trump qui affirmait que le vote par correspondance était nécessairement "frauduleux", une première alors que les réseaux sociaux sont souvent accusés de laxisme dans leur traitement des propos tenus par des dirigeants.

Le Brésil généralise son usage, la France l'arrête, Donald Trump dit en avoir pris, l'OMS suspend "temporairement" ses essais cliniques après une nouvelle étude évoquant des risques de décès accru. Que sait-on de la très controversée hydroxychloroquine -dérivée de l'antipaludéen chloroquine- actuellement expérimentée dans plusieurs pays contre le coronavirus?

Le Brésil généralise son usage, Donald Trump en prend tous les jours, mais une nouvelle étude évoque des risques de décès accru : que sait-on de la très controversée hydroxychloroquine -dérivée de l'antipaludéen chloroquine- actuellement expérimentée dans plusieurs pays contre le Covid-19 ?

Après une journée d'affrontements à Hong Kong, les Etats-Unis ont renouvelé dimanche leur avertissement à la Chine contre un projet de loi sur "la trahison, la sécession, la sédition et la subversion" à Hong Kong, Washington avertissant que le territoire pourrait perdre son statut commercial privilégié.

Le président américain Donald Trump a une nouvelle fois brandi la menace de la suppression du financement de l'OMS. Il l'accuse d'avoir mal géré la crise du coronavirus et d'être la "marionnette" de la Chine. Ce n'est pas la première fois que le président tourne le dos au multilatéralisme.

Le président américain a révélé lundi qu'il prenait de l'hydroxychloroquine, un médicament contre le paludisme dont l'éventuelle efficacité contre le coronavirus n'a pas été démontrée rigoureusement à ce stade.