Tout sur Donald Trump

L'ancien président dispose des soutiens médiatiques et des ressources financières pour bâtir les carrières des candidats républicains de son bord et défaire celles de ses - rares - détracteurs internes.

Le Premier ministre slovène Janez Jansa, critiqué par la Commission européenne pour ses attaques contre les médias, a renvoyé l'eurodéputé et ancien Premier ministre belge Guy Verhofstadt au passé colonial de son pays, dans une passe d'armes mardi soir sur Twitter.

Le FBI qualifie de "terrorisme intérieur" la violente prise d'assaut du Capitole par les partisans de l'ancien président Donald Trump. "Cette attaque était un comportement criminel, ni plus ni moins. Et ce comportement, que nous, le FBI, considérons comme du terrorisme intérieur, n'a pas sa place dans notre démocratie", a déclaré le chef du FBI.

Les Etats-Unis sont toujours "prêts à rencontrer l'Iran" pour sauver l'accord sur le nucléaire iranien, malgré le refus opposé dimanche par Téhéran à ce dialogue direct, a déclaré lundi le porte-parole de la diplomatie américaine Ned Price.

Toujours populaire auprès des électeurs républicains, Donald Trump laisse entendre qu'il pourrait briguer de nouveau la Maison Blanche en 2024. Mais, menacé par des ennuis judiciaires et critiqué pour son rôle dans l'assaut meurtrier du Capitole, il pourrait voir se dresser des obstacles sur la voie d'une nouvelle candidature.

Donald Trump n'a pas l'intention de lancer un nouveau parti politique, a-t-il annoncé lors de son premier discours depuis son départ de la Maison Blanche. "Nous avons le parti républicain, qui va être pus fort et uni que jamais", a déclaré l'ancien président républicain.

Après avoir annoncé leur premier mort connu du Covid-19 le 29 février 2020, dans la région de Seattle, les Etats-Unis ont franchi lundi la barre symbolique des 500.000 morts. Pourquoi la première puissance mondiale détient-elle le triste record du nombre de décès connus de la maladie? Quelles premières leçons les spécialistes américains tirent-ils de cette année de pandémie?

Gab au lieu de Twitter, MeWe pour remplacer Facebook, Telegram comme messagerie, et Discord pour les initiés: bannies des plateformes grand public, les mouvances conspirationnistes et de suprémacisme blanc américaines, soutiens affichés de Donald Trump, se sont repliées sur des réseaux plus confidentiels et plus difficiles à réguler.

Les Etats-Unis sont officiellement de retour, depuis ce vendredi, dans l'Accord de Paris sur le climat, a annoncé le secrétaire d'Etat américain Antony Blinken dans un communiqué. Lors de son entrée en fonction, le 20 janvier, le président Joe Biden avait immédiatement acté le retour des Etats-Unis dans l'Accord de Paris, après leur retrait en 2017 sous la présidence de Donald Trump.

Un mois après son arrivée au pouvoir sur la promesse d'une diplomatie américaine aux antipodes de celle de Donald Trump, Joe Biden participe vendredi à sa première réunion virtuelle avec ses alliés du G7, centrée sur la réponse à la pandémie et surtout le partage des vaccins.

Les Etats-Unis vont remplir leurs obligations de verser d'ici fin février plus de 200 millions de dollars à l'Organisation mondiale de la santé (OMS) après avoir annulé le plan de retrait de Donald Trump de cette organisation, a déclaré mercredi le secrétaire d'Etat Antony Blinken.

Donald Trump a déclaré mardi la guerre ouverte au chef des républicains du Sénat Mitch McConnell qui l'accuse d'être "responsable" de l'assaut meurtrier du Capitole, un divorce retentissant emblématique des divisions qui déchirent les républicains. L'attaque est sans appel.