Tout sur Dominique Ernould

Une jeune Marocaine de 19 ans, étudiante à l'université française de Lille 2 en sciences politiques, est détenue depuis dimanche au centre fermé Caricole de Steenokkerzeel, selon une information diffusée lundi en fin de journée par la RTBF et confirmée en début de soirée par Dominique Ernould, la porte-parole de l'Office des étrangers. Cette dernière précise que la jeune femme a été refoulée ce lundi soir au Maroc.

Les enfants sont les premières victimes des enfermements et expulsions, ont fait valoir mercredi les réseaux SOS Migrants, Front des Migrants et les collectifs contre les Rafles et les Expulsions et pour la Régularisation (CRER) et de Résistance aux Centres pour Etrangers (CRACPE). Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers, a assuré jeudi que les enfants ne sont jamais isolés et gardent un parent auprès d'eux.

Quatre-quatre migrants, dont 11 mineurs non accompagnés, ont été interpellés mercredi matin lors d'une vaste action de contrôle de police menée autour de la gare de Bruxelles-Nord. Dix-neuf de ces personnes interpellées auraient été envoyées en centre fermé mais la confirmation définitive sera seulement connue jeudi, a indiqué Dominique Ernould, porte-parole de l'Office des étrangers.

Un début d'émeute a éclaté vendredi midi dans le centre fermé de rapatriement 127bis situé à Steenokkerzeel, dans le Brabant flamand, rapporte la RTBF. L'information a été confirmée par l'Office des étrangers et la police locale. Celle-ci a isolé un des auteurs des troubles et a réussi à ramener le calme.