Tout sur djihad

Foyer de l'insurrection en 2011 contre le régime de Ben Ali, la ville de Kasserine en Tunisie est le bastion de groupes djihadistes. Dans un contexte où les perspectives d'emploi sont faibles, pour les jeunes notamment, les risques de se laisser séduire par le djihad sont élevés. Pourtant, dans cette grande ville du centre-ouest du pays, le pouvoir du spray et du graffiti pour protéger les jeunes des recruteurs donne une lueur d'espoir.

Bahar Kimyongur est né en Belgique et a grandi à Bruxelles dans le giron de ses grands-parents venus de Turquie. Opposant aux dérives dictatoriales du président Erdogan autant qu'au djihadisme, il ose élever la voix contre le silence d'une partie de la communauté musulmane. Mais pour cela, il est menacé de mort.

Daech n'est pas seulement une affaire d'hommes. Enseignantes, soignantes ou policières parfois, recruteuses zélées souvent, les épouses et les mères y jouent un rôle clé. Certaines se voient déjà en combattantes ou en martyres.

Suite aux attentats de Paris, la pièce Djihad de la nouvelle coqueluche des médias, Ismaël Saïdi, est redevenue d'actualité. RTL-TVI l'a rediffusée et elle est programmée dans plusieurs salles au nom de sa supposée portée éducative. Le monde politique de gauche en fait la promotion tapageuse. Cet engouement est pourtant incompréhensible pour qui a pris la peine de regarder la pièce.

Spécialiste du djihad, le reporter Montasser AlDe'emeh s'est rendu sur le front syrien en compagnie de djihadistes belges et néerlandais afin de tenter de démêler leurs motivations. "La discrimination sur le marché de l'emploi, le racisme dans la police anversoise. Même un chien s'enfuirait d'Anvers" déclare un de ces djihadistes.

L'engagement belge dans la guerre contre l'Etat islamique en Irak expose notre pays à d'éventuelles représailles terroristes. Les services travaillent donc nuit et jour pour la sécurité des citoyens. Patron de l'Organe de coordination pour l'analyse de la menace, André Vandoren leur prête sa voix. Entretien exclusif.

Pourchassés par les djihadistes de l'Etat islamique en Irak, les Chrétiens d'Orient n'ont d'autres choix que de quitter précipitamment leur résidence, leur église sans aucune garantie pour leur avenir. La communauté internationale peine à se mobiliser. La rédaction fait le point.

Spécialiste du djihad, le chercheur Montasser AlDe'emeh s'est rendu sur le front syrien en compagnie de djihadistes belges et néerlandais afin de tenter de démêler leurs motivations. "La plupart des djihadistes belges se battent avec l'état islamique. Pourtant, il y a des Belges qui veulent conserver leurs liens avec Al-Qaïda" écrit-il.

Spécialiste du djihad, le reporter Montasser AlDe'emeh s'est rendu sur le front syrien en compagnie des combattants belges et néerlandais afin de tenter de démêler leurs motivations. En exclusivité pour LeVif.be, il livre dans son journal ses entretiens avec ces jeunes radicalisés et leurs leaders. De leur rêve d'un grand califat aux réalités du quotidien, le journal permet de découvrir les dessous de l'un des conflits les plus tragiques de notre époque.

Spécialiste du djihad, le reporter Montasser AlDe'emeh s'est rendu sur le front syrien en compagnie des combattants belges et néerlandais afin de tenter de démêler leurs motivations. En exclusivité pour LeVif.be, il livre dans son journal ses entretiens avec ces jeunes radicalisés et leurs leaders. De leur rêve d'un grand califat aux réalités du quotidien, le journal permet de découvrir les dessous de l'un des conflits les plus tragiques de notre époque.