Tout sur Dilma Rousseff

Le premier tour des élections (présidentielle, gouverneurs, députés et deux tiers des sénateurs) aura lieu dimanche au Brésil dans un climat très polarisé et un contexte de crises multiples et profondes pour le plus grand pays d'Amérique latine. On fait le point en six questions sur le scrutin des 7 et 28 octobre.

Avec six projets d'artistes brésiliens confirmés ou émergents, la nouvelle édition du Kunstenfestivaldesarts, à Bruxelles, mettra l'accent sur un pays qui risque bien de basculer du côté sombre.

L'ex-président brésilien Lula participait samedi à une messe en plein air à la mémoire de son épouse décédée l'an dernier, après avoir passé deux jours retranché avec des milliers de partisans au siège du syndicat des métallurgistes à Curitiba (sud).

Le Parti des travailleurs, loin de désarmer après le grave revers subi par son leader Lula en justice, a confirmé jeudi son intention d'en faire son candidat à la présidentielle d'octobre au Brésil tout en tentant de remobiliser ses troupes.

Dans n'importe quel pays, un président à la cote de popularité au ras du sol (7%) et accusé formellement de corruption aurait toutes les peines du monde à se maintenir au pouvoir. Mais au Brésil, Michel Temer est en train de réussir cette gageure, du moins pour le moment. Pourquoi ?

Lorsque le "Temer Gate" a éclaté, mi-mai, beaucoup ont misé sur une sortie rapide du président brésilien. Mais les jours passent et Michel Temer est toujours là. Le chef de l'Etat parvient à gagner du temps, mais réussira-t-il à éviter la chute ?

Une nouvelle étape décisive du scandale de corruption Petrobras a été franchie mardi au Brésil, avec le feu vert de la Cour suprême pour l'ouverture d'enquêtes visant notamment neuf ministres du gouvernement du président conservateur Michel Temer.

L'année 2016 aura eu raison de la Présidente du Brésil, Dilma Rousseff. Le grand pays sud-américain est miné par plusieurs crises, économique d'abord, politique ensuite, sur fond de corruption (Affaire Petrobras) et maquillage de comptes publics. L'ancienne protégée du Président Lula est finalement destituée le 31 août dernier.

Dilma Rousseff vit ses dernières heures à la tête du Brésil: sauf coup de théâtre, les sénateurs voteront mercredi à Brasilia sa destitution pour maquillage des comptes publics au terme d'une procédure juridico-politique hautement controversée.