Tout sur Didier Reynders

La Commission européenne doit présenter ce mercredi sa proposition d'un certificat sanitaire destiné, en période de pandémie de Covid-19, à faciliter d'ici l'été les voyages au sein de l'Union européenne sans entraver la liberté de circulation.

L'ancienne ministre Jacqueline Galant laisse entendre qu'une démission du vice-Premier Ecolo serait bienvenue, dans l'affaire des guichets. Le MR en veut toujours à celui qui avait contribué à la faire tomber et qui avait aussi lourdement chargé Didier Reynders dans le Kazakhgate. Attention, jeu dangereux entre MR et Ecolo!

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen et le Commissaire européen en charge de la Justice Didier Reynders reviennent sur la stratégie de l'UE concernant les vaccins contre la Covid. "Dès le départ, nous avons voulu que tous les pays de l'Union, quelle que soit leur taille, aient un accès équitable aux vaccins", expliquent-ils.

Un témoin accuse Jean-Claude Fontinoy, l'ancien homme de confiance du commissaire européen Didier Reynders, à l'époque expert au cabinet des Affaires étrangères, d'avoir accepté en 2017 une enveloppe de 50.000 euros pour intervenir dans le dossier des fonds libyens, ressort-il d'une enquête de Médor et Le Soir, qui publie l'information jeudi.