Tout sur diabète

Le diabète est une maladie qui bénéficie de nouveaux développements et de nouvelles connaissances. Notamment en ce qui concerne les techniques pour contrôler sa glycémie. Désormais, place aux nouvelles technologies !

Un nouveau test sanguin utilisant l'ADN de cellules mourantes permet de détecter le diabète, la sclérose en plaques, le cancer du pancréas et la dégénérescence cérébrale ainsi que d'autres pathologies, selon des expériences cliniques dont les conclusions sont publiées lundi.

La découverte d'une enzyme qui neutralise les effets toxiques des excès de sucre dans l'organisme en régulant l'utilisation du glucose et des lipides par différents organes pourrait ouvrir la voie à de nouveaux traitements contre le diabète et l'obésité.

Ces derniers jours, les supermarchés belges ont assisté à une véritable ruée sur les alcools due à l'augmentation annoncée des accises sur ces produits. Pourtant, se passer d'alcool pendant quelque temps ne fait pas de tort et serait même très bénéfique.

Le fait d'augmenter la durée de sommeil chez des adultes qui dorment chroniquement trop peu permet d'améliorer leur sensibilité à l'insuline et donc de diminuer chez ces personnes le risque de développer un diabète de type 2, ont conclu des chercheurs de l'ULB.

On a assisté entre 2008 et 2012 à une augmentation importante de la proportion de mères en surpoids, du taux de diabète et des taux élevés d'induction de l'accouchement (déclenchement artificiel du travail) en Wallonie et à Bruxelles, révèlent les données collectées par le Centre d'Epidémiologie Périnatale (CEpiP).

Après de 20 ans de recherche, les scientifiques du CHU de Montpelier on mit au point un pancréas bioartificiel capable de produire de l'insuline dans l'organisme du patient atteint de diabète de type 1. Le patient n'aurait donc plus à s'injecter de l'insuline plusieurs fois par jour et retrouverait de la sorte un certain confort de vie, explique Hervé Pichon, l'un des partenaires du projet.

Environ dix mille Belges souffrant du diabète prennent un médicament qui pourrait faire augmenter les risques de cancer du pancréas, rapportent De Standaard et Het Nieuwsblad. La revue Britisch Medical Journal tire la sonnette d'alarme. "Les firmes pharmaceutiques n'ont mené aucune étude de sûreté critique et les autorités ne le demandent pas depuis trop longtemps."