Tout sur Dernière Heure

Le juge Philippe Van Linthout qui co-préside l'Association des 130 juges d'instruction de Belgique affirme que ceux-ci sont contraints de remettre de nouveaux dossiers à plus tard. Dans la Dernière Heure jeudi, il demande au ministre de tutelle d'être attentif aux 130 juges d'instruction et aux 130 greffiers.

"Avec Vivaldi ce sera l'immobilisme pendant 4 ans. Et la majorité ne sera pas stable du tout", a déclaré samedi dans la Libre Belgique et la Dernière Heure, Theo Francken, ancien secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration N-VA qui promet une "opposition très dure comme on en a encore rarement vu" si une telle coalition gouvernementale voyait le jour.

De plus en plus de Belges songent à leur empreinte écologique lorsqu'ils voyagent. Ils sont aussi plus nombreux à vouloir se protéger contre l'insolvabilité financière des compagnies, ressort-il du GFG Travel Intentions Dashboard, "radiographie" des intentions de voyage des Belges.

Le secteur des sociétés de titres-services est confronté à de fortes proportions d'absentéisme, relate vendredi la Dernière Heure. Selon le prestataire RH Securex, en 2018, le taux d'absentéisme s'est élevé à 15,53% dans le secteur des titres-services. Il était de 14% l'année précédente.

Le ministre fédéral de la Mobilité, François Bellot, aimerait rassembler les deux entreprises publiques ferroviaires dont il a la tutelle : la SNCB et Infrabel, le gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire, peut-on lire vendredi dans la Libre Belgique et la Dernière Heure.

L'ex-député Benoît Drèze estime que son parti, le cdH, doit renoncer à l'opposition et s'engager dans une majorité "à trois avec Ecolo", déclare-t-il samedi dans les colonnes de la Dernière Heure. Il est le premier humaniste à publiquement remettre en cause la décision de sa formation de choisir l'opposition.

Si les Wallons votent "à fond à gauche" lors des élections de dimanche, il sera alors "nécessaire" de négocier le confédéralisme, prévient lundi Theo Francken, tête de liste N-VA en Brabant flamand, dans les colonnes de la Dernière Heure. "Ils ne doivent pas s'étonner que la Flandre (...) dise: ça suffit."