Tout sur député

Un élu N-VA, cardiologue de profession, doute ouvertement de l'aptitude de la majorité de ses pairs en commission de la Santé publique à pouvoir débattre de maladies complexes. C'est grave, docteur ?

Bart De Wever possède trois casquettes politiques : président de la N-VA, bourgmestre d'Anvers et parlementaire fédéral. Cette troisième fonction semble être laissée de côté par le nationaliste. Par désintérêt ou par manque de temps ?

Les parlementaires doivent se pencher sur leur nouveau salaire avant la fin de l'année. Et si le premier ministre Charles Michel a suggéré que les ministres se contentent de revenus moins élevés, rien n'a encore été décidé. Jan De Meulemeester, journaliste politique à la chaîne flamande VTM, a étudié la fiche de paie du politique.

Peut-on estimer la qualité du travail des élus ? Comment ? Les palmarès établis par la presse sont-ils forcément réducteurs ? En pleine rentrée (houleuse) parlementaire fédérale, et alors que les assemblées communautaires et régionales se sont renouvelées elles aussi, ces questions sont cruciales.

Le décret décumul va sortir ses effets ce mardi au Parlement wallon. Mais, contrairement aux attentes de ses initiateurs, les Ecolos, il va rendre le système encore plus incompréhensible pour les citoyens. Comment en effet expliquer à l'électeur qu'il n'a, en définitive, pas voté pour le candidat de son choix, mais pour son suppléant, voire pour le suppléant du suppléant? Ou pourquoi son député-bourgmestre reste député et devient bourgmestre "empêché", tout en gardant son bureau à la commune et en continuant à ceindre l'écharpe maïorale? Exemple éclairant avec les élus de l'arrondissement de Thuin (sud Hainaut).

Les résultats des élections donnés sur le site du SPF Intérieur y sont toujours qualifiés d'officieux, et ceux concernant les taux de pénétration ne correspondent pas forcément à ceux dont dispose le Parlement wallon, explique son greffier Frédéric Janssens, pour lequel il s'agit de rester prudent puisque des centimes de pourcent peuvent faire la différence.

Louis Tobback, Philippe Moureaux, Raymond Langendries, Herman De Croo... Ces anciennes gloires de la politique belge brigueront en octobre un énième mandat de bourgmestre. D'autres vétérans, tels Gérard Deprez ou Jean-Luc Dehaene, continuent d'arpenter les travées parlementaires. Par addiction au pouvoir ? Par goût de la chose publique ?

Elu au Parlement sur un coup de chance, le député Laurent Louis est connu pour ses outrances verbales. La presse choisit le plus souvent de l'ignorer. Mais l'ex-représentant unique du Parti populaire a franchi la ligne rouge en versant dans la dénonciation calomnieuse. Jean-Denis Lejeune vient de l'attaquer en justice. D'autres suivront-ils ?

Près de cent députés italiens appartenant à la mouvance centriste ou à la droite libérale, ont demandé la démission de Silvio Berlusconi pour pallier la crise économique et sociale. Ces députés sont supposés faire partie de la famille politique du chef du gouvernement italien.

Ecolo et Groen! déposeront la semaine prochaine à la une proposition de loi interdisant le cumul d'un mandat de député fédéral ou de sénateur avec un autre mandat exécutif rémunéré, a indiqué le chef de groupe écologiste Olivier Deleuze sur les ondes de Bel-RTL.

Selon les chiffres d'un professeur de la VUB, que publie mardi le quotidien De Morgen, un sénateur coûte, avec 1.064.126 d'euros par an, un quart en plus que son collègue député à la Chambre.