Tout sur dentiste

Pour la première fois en quarante ans, les médecins font grève en Angleterre. Ils ne comprennent pas pourquoi le gouvernement de Cameron veut mettre en place de nouvelles conditions de travail nettement moins favorable à l'heure ou l'automédication prend de l'ampleur avec des conséquences catastrophiques. De plus en plus d'Anglais doivent, par exemple, s'arracher eux-mêmes leurs dents.

En deux ans, le gendarme des médecins, le SECM, a pincé une grosse centaine de dentistes hors-la-loi. Ils déclaraient à l'Inami des prestations fictives ou lourdement maquillées. 115 d'entre eux ont dû rendre au moins une partie des montants perçus indûment. Pour les dossiers restant, la procédure suit son cours, a indiqué la ministre De Block.

Les dentistes belges recrutent de plus en plus à l'étranger pour remplir leur cabinets de groupe. Dans tout le pays, ils sont ainsi 228 praticiens étrangers à être concernés par ce phénomène, lit-on dans la presse flamande vendredi.

Un accord a été conclu mardi soir au sein de la commission dento-mutualiste, a annoncé la ministre de la Santé, Maggie De Block. Dentistes et mutualités ont notamment convenu d'instaurer un "trajet de soins" buccaux à partir du 1er janvier 2016.

Forer l'émail de la dent pour éliminer la carie et ensuite la reboucher pourrait bientôt faire partie du passé. Des chercheurs londoniens ont développé une technique qui est en passe de révolutionner ce passage peu apprécié chez le dentiste.

Le rapport du Centre fédéral d'expertise des soins de santé (KCE) au sujet de l'extraction préventive systématique des dents de sagesse, est "un très mauvais signal donné à la population" et pourrait avoir "des conséquences négatives pour la santé des patients", juge le président de la Société de médecine dentaire, Michel Devriese.

Une soixantaine de dentistes n'auront plus le droit de recourir au tiers payant durant six mois parce qu'ils n'auraient pas respecté les termes de l'accord dento-mutualiste 2009-2010, écrit Le Soir mardi.