Tout sur Denis Ducarme

Le nombre de personnes qui ont eu recours à l'aide alimentaire entre les mois de février et avril s'est accru de 52,6%, relève le SPP Intégration sociale qui a mené une enquête auprès des CPAS, dont les résultats ont été publiés jeudi. Au total, pas moins de 59.972 bénéficiaires étaient recensés au mois d'avril.

Début avril, Selena Ali, une étudiante anversoise, a ramené illégalement un chaton du Pérou. Comme il ne peut être totalement exclu que l'animal soit porteur de la rage, une maladie mortelle, l'Afsca a demandé à ce que l'animal soit euthanasié. La propriétaire refuse de s'y résoudre et joue au chat et à la souris avec les autorités sanitaires. L'affaire défraie la chronique et divise les politiques.

Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme, s'est insurgé samedi contre ce qu'il qualifie de "caricatures" à propos des indépendants enclins à frauder pour recevoir des aides de l'État. Si abus il y a, des remboursements seront demandés, a-t-il assuré dans un communiqué.

L'Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire a mis en place un groupe de travail destiné à conseiller les autorités sur le risque de Covid-19 chez les animaux de compagnie, indique-t-elle jeudi. Ce "Risk Assessment Group-Covid Animals" (ou RAGCA) a été créé à la suite de l'infection d'un chat par son propriétaire atteint du coronavirus.

La crise fédérale s'éternise, et plus personne n'a l'air d'y voir une issue. Mais, au MR, les ministres fédéraux sortants craignent pour leur avenir : dans une coalition Vivaldi, il n'y aura plus de place pour tout le monde.

Différentes réglementations prévoient que le CPAS de la commune où un sans-abri a sa résidence de fait est compétent pour traiter sa demande de revenu d'intégration. Problème : certains sans-abri trouvent refuge, pour quelques nuits, sur le sofa d'amis et se voient contraints de changer régulièrement de lieu d'hébergement... et de commune.

"Les libéraux seront du côté de la solution" dans le cadre de la formation d'un nouvel exécutif fédéral, a assuré vendredi soir leur président nouvellement élu, Georges-Louis Bouchez. Lors du second tour de l'élection interne, le Montois a recueilli 62% des suffrages valables (8.640 voix), contre 38% à Denis Ducarme (5.308 voix), a annoncé vendredi le Mouvement Réformateur.