Tout sur Denis Ducarme

Le député MR Denis Ducarme estime qu'il y a un air de "déjà vu". Il va interpeller les ministres de l'Intérieur et de la Justice: hors de question que la Belgique redevienne uen base arrière du radicalisme.

L'ancien ministre Denis Ducarme (MR) se pose en Stéphane Hessel des indépendants, qu'il appelle à se regrouper pour introduire une "class action" contre le secteur de l'assurance, peu solidaire en cette époque de Covid.

Christine Defraigne et Denis Ducarme ont adressé à la direction du MR un courrier explosif, dont Le Vif/L'Express a pris connaissance. Ils réclament la transparence totale de l'asbl GAL, qui gère toutes les finances du parti, ainsi que les dépenses personnelles du président, Georges-Louis Bouchez.

Le MR a frôlé la révolution pendant le premier week-end d'octobre. La dynastie Michel a sauvé Georges-Louis Bouchez, qui n'est pas encore complètement tiré d'affaire: la "transparence totale" est réclamée sur les dépenses du parti, qui n'a pourtant pas besoin d'une guérilla financière après le putsch politique avorté.

La Première ministre a entrouvert la porte: une perspective pourrait être donnée pour les événements situés entre ceux de 200 personnes, autorisés à partir du 1er juillet, et les grands rassemblements qui restent interdits jusqu'au 31 août. On travaille à un protocole de sécurité.