Tout sur DEME

Notamment via sa filiale spécialisée dans le dragage et les infrastructures portuaires, Ackermans & van Haaren, la société de la cheffe de cabinet de Didier Reynders a des intérêts partout dans le monde. Y compris au Moyen-Orient et en Arabie saoudite, avec lequel la diplomatie belge a tant de mal ces derniers temps...

Ackermans & van Haaren, la multinationale anversoise dont Alexia Bertrand, chef de cabinet du ministre MR des Affaires étrangères, est administratrice rémunérée, fait du Royaume des Saoud une de ses priorités stratégiques. Or, un revirement de la diplomatie belge vis-à-vis de l'Arabie saoudite nuirait aux intérêts d'une entreprise qui a au moins versé 80 000 euros l'an dernier à la chef de cabinet de Didier Reynders.

Le vice-Premier MR, Didier Reynders, a-t-il les mains liées dans les délicates négociations ciblant l'éolien en mer ? Le cumul de sa cheffe de cabinet, Alexia Bertrand, le contraint au mieux à une inconfortable passivité. Dont les francophones, face aux velléités flamandes, se seraient bien passés.

L'ASBL "Blauwe Cluster" a présenté mercredi à Blankenberge un plan visant à ériger une digue composée de plusieurs îlots et située à quelques kilomètres de la côte. Cette nouvelle construction offrirait à la région plusieurs avantages économiques, selon l'ASBL. Le projet est actuellement soutenu par un consortium d'entreprises, dont DEME, Jan De Nul, Sioen et Colruyt.