Tout sur demande d'asile

En mars, 1.374 personnes ont demandé l'asile en Belgique. Il faut remonter à février 2009 pour rencontrer un nombre aussi bas. Si cette tendance à la baisse persiste, le secrétaire d'Etat à l'Asie et la Migration Theo Francken compte fermer des places d'accueil, écrit Het Laatste Nieuws mercredi.

Le secrétaire d'Etat à l'Asile et la Migration Theo Francken proposera prochainement au gouvernement d'instaurer une possibilité d'exclure définitivement du droit à l'accueil les demandeurs d'asile qui se seraient rendus coupables de certains actes de violence dans les centres d'accueil, indiquent les journaux de Sudpresse ainsi que la presse flamande.

L'afflux de réfugiés dans notre pays devient un véritable dilemme de civilisation. Ou bien nous nous noyons dans les slogans populistes et simplistes, ou bien nous parvenons à rester simplement des humains... Avec un coeur pour pouvoir rester accueillant et avec un peu d'intelligence pour pouvoir réfléchir au futur de notre vivre ensemble.

Sont-ils "migrants", "réfugiés", "clandestins"? Doit-on parler d'"afflux", de "crise" migratoire devant l'arrivée aux portes de l'Europe d'hommes femmes et enfants, du Moyen-Orient ou d'Afrique, fuyant guerres, persécutions ou misère? Sur les migrations, le choix des mots n'est pas neutre.

Un total de 1.211 demandes d'asile ont été introduites en Belgique en février 2015, soit une baisse de 7,8% par rapport au mois précédent, ressort-il des statistiques publiées vendredi par le Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA).

Au total, 1.656 demandes d'asile ont été introduites en Belgique au cours du mois d'avril 2012, soit une diminution de 6,4% par rapport au mois précédent, ressort-il des chiffres du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA). Le nombre de demandes est en baisse pour le quatrième mois consécutif. En mars 2012, 1.770 demandes d'asile avaient été introduites.