Tout sur Deir Ezzor

La coalition internationale antidjihadiste menée par les Etats-Unis a annoncé mercredi avoir mené une frappe aérienne contre des forces pro-régime qui attaquaient ses alliés des Forces démocratiques syriennes (FDS) dans la région de Deir Ezzor, dans l'est du pays.

L'Irak a repris vendredi en quelques heures la toute dernière localité tenue par le groupe Etat islamique (EI) sur son territoire, Rawa, infligeant une nouvelle défaite à l'organisation jihadiste qui ne contrôle plus que quelques zones désertiques à la frontière syrienne.

Avec la perte de Raqa, le "califat" autoproclamé du groupe Etat islamique (EI) s'effondre et se limite désormais à des réduits à la frontière irako-syrienne, mais les kamikazes et cellules dormantes de l'organisation djihadiste sont toujours à craindre.

Au moins 3.000 personnes, dont près d'un tiers de civils, ont été tuées en septembre dans le conflit qui ravage la Syrie, soit le mois le plus meurtrier en 2017, en raison notamment des offensives contre le groupe Etat islamique (EI), selon une ONG.

Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont évacué lundi la frontière libano-syrienne, désormais "sécurisée", ce qui met fin à leur présence dans ce secteur où ils étaient implantés depuis trois ans, a annoncé le mouvement libanais Hezbollah.

Les Gardiens de la révolution, l'armée d'élite du régime iranien, ont annoncé avoir tiré dimanche une série de missiles depuis l'ouest de l'Iran contre "des bases de terroristes" dans la région de Deir Ezzor en Syrie, contrôlée essentiellement par le groupe Etat islamique (EI).