Tout sur De Tijd

Le ministre des Indépendants, Denis Ducarme, s'est insurgé samedi contre ce qu'il qualifie de "caricatures" à propos des indépendants enclins à frauder pour recevoir des aides de l'État. Si abus il y a, des remboursements seront demandés, a-t-il assuré dans un communiqué.

Les occupants de centres de soins résidentiels très affaiblis et contaminés par le coronavirus Covid-19 ne font pas l'objet d'hospitalisations, selon une directive de la Société Belge de Gérontologie et de Gériatrie, adressée aux docteurs au sein des centres des soins et des services de gériatrie des hôpitaux, rapportent De Tijd et De Morgen mardi.

Quelque 10.000 agents de la police locale ont été déployés pour contrôler l'application des mesures anti-coronavirus, rapporte De Tijd jeudi sur son site internet. Mais la police a du mal à faire respecter les règles de manière uniforme, d'après Nicholas Paelinck de la Commission permanente de la police locale.

Le ministre fédéral des Pensions Daniel Bacquelaine (MR) souhaite augmenter le montant maximal des pensions, rapportent mercredi les journaux L'Echo et De Tijd. Une proposition qui intervient alors que le Service fédéral des pensions publie les dernières estimations budgétaires du coût des retraites en Belgique.

En 2019, on dénombrait en moyenne mensuelle 57.000 prépensionnés (en RCC) en Belgique. C'est un quart en moins qu'en 2018, lorsqu'ils étaient en moyenne 75.000, rapportent mardi L'Echo, De Tijd et De Standaard, sur base des données publiées la veille par l'Onem.

Les policiers doivent-ils craindre que leur comité de contrôle ne tente de les piéger pour vérifier s'ils détournent de l'argent? Le Comité P lance cette piste controversée dans un nouveau rapport sur les "bonnes pratiques" européennes. C'est ce que rapporte De Tijd, jeudi.

Piratage de compte, cyberattaque, prise de contrôle d'ordinateur, cette année, les autorités belges ont reçu trois fois plus de déclarations de cyberincidents qu'en 2018, relèvent vendredi L'Echo et De Tijd. Ces chiffres ont été communiqués par la Première ministre Sophie Wilmès (MR), aussi en charge du Centre pour la cybersécurité en Belgique.