Tout sur De Lijn

De Lijn rouvre ses guichets à la gare du Nord, fermés depuis avril

La société de transports en commun De Lijn a rouvert ses guichets situés en bas du bâtiment CCN à la gare de Bruxelles-Nord, annonce-t-elle lundi. Les guichets étaient fermés depuis avril, après une polémique sans fin sur le manque de sécurité et de propreté des lieux imputé à la présence de migrants.

Plus de 18.000 utilisateurs pour le planificateur d'itinéraires "Smart Mobility Planner"

Depuis le lancement du planificateur d'itinéraire intermodal belge ("Smart Mobility Planner") pour le grand public il y a un mois, on compte déjà plus de 18.000 utilisateurs uniques, pour plus de 200.000 recherches d'itinéraires intermodaux, indique la SNCB samedi. "C'est un beau résultat, important dans l'objectif de récolter le plus grand nombre de retours possibles des voyageurs, ce qui est l'objectif de cette version beta qui sera encore testée jusqu'à la fin de l'année", indique l'opérateur ferroviaire public.

La Flandre n'est pas forcément meilleure dans tout ce qu'elle fait elle-même

Des bus qui ont une demi-heure de retard, une mauvaise qualité de l'air, des années d'attente pour des soins, des carrefours meurtriers et un enseignement qui a perdu beaucoup de plumes. Le niveau de pouvoir du gouvernement flamand crachote et beaucoup d'électeurs semblent en avoir assez. C'est également l'une des raisons pour lesquelles les partis traditionnels ont été sanctionnés le 26 mai.

Bruxelles-Nord: "Nous ne visons absolument pas les migrants"

Dès ce mardi, la Stib va déplacer "temporairement" ses arrêts de bus situés gare du Nord, par mesure d'équité pour ses voyageurs et son personnel, suite à la décision du personnel de De Lijn de ne plus desservir ces arrêts. La porte-parole de la société de transports bruxelloise nous explique les raisons de ce changement.

La Région bruxelloise va fermer une partie de la gare du Nord pendant la nuit

La Région bruxelloise va fermer une partie de la gare du Nord durant la nuit afin d'empêcher les migrants d'y dormir, rapporte lundi VTM Nieuws. Depuis plusieurs mois, des chauffeurs et voyageurs des bus De Lijn déplorent se sentir en insécurité dans le terminal de la société de transport en commun flamande situé sous la gare.