Tout sur David Van de Steen

Le survivant d'une attaque des Tueurs du Brabant, David Van de Steen, a réagi mercredi avec peu d'enthousiasme à la diffusion la veille de deux émissions télévisées, lors desquelles le parquet fédéral a lancé un nouvel appel à témoins dans le cadre de cette affaire. "Après 30 ans, on s'attend à ce qu'ils soient plus avancés que ça", a-t-il commenté.

La victime David Van de Steen et son avocat Me Jef Vermassen ont vivement critiqué le tournant pris par l'enquête sur les tueurs du Brabant. D'après plusieurs sources judiciaires, les enquêteurs ne considèrent plus l'ex-gendarme Christiaan Bonkoffsky comme étant le "Géant". "Qui aurait concédé sur son lit de mort faire partie des tueurs du Brabant si cela n'avait pas été le cas? Il s'agirait d'une plaisanterie de bien mauvais goût! ", s'est indigné Me Vermassen.

Le procureur général de Liège, Christian De Valkeneer, a contacté l'avocat d'une des victimes des tueurs du Brabant, Me Jef Vermassen, pour organiser une rencontre entre eux, a-t-il indiqué vendredi à Belga, confirmant une information du Nieuwsblad. "Me Vermassen parle beaucoup dans la presse, il serait donc utile que nous nous rencontrions", a souligné le procureur général.

Un "tuyau en or" concernant les tueries du Brabant a été donné il y a quinze jours et peut résoudre l'enquête, a annoncé mercredi le pénaliste Jef Vermassen lors d'une interview au journal télévisé de VTM NIEUWS. L'avocat de la victime David Van de Steen a évoqué "une déclaration de nature décisive", sans en préciser la teneur.

"Je pense que je sais qui se cache derrière les tueurs du Brabant. Nous devons certainement rechercher du côté de la Sûreté de l'Etat de cette époque, des unités spéciales du Groupe Diane, et du côté du terrorisme. (...) Il y avait des interconnexions entre les milieux criminels et ceux des administrations à l'époque", a affirmé dimanche Jef Vermassen sur la télévision régionale flandrienne TV Oost, à l'occasion de la sortie d'un livre sur le sujet. L'avocat plaide en faveur du renouvellement du délai de prescription de l'affaire.