Tout sur David Simon

Un sondage réalisé auprès des lecteurs du Journal du Médecin/Artsenkrant (jdM/Ak) révèle que près de six médecins sur dix qui s'estiment infectés par le SARS-CoV-2 continuent de travailler. Seulement 54% d'entre eux ont eu l'occasion de réaliser un test pour confirmer leur état.

Des médecins se plaignent du manque de communication des autorités fédérales sur les consignes précises à suivre en cas de patient suspicieux. Pour d'autres, le plus grand problème réside dans le manque d'anticipation du gouvernement dans l'achat de masques et de lunettes protectrices destinés au corps médical. Le point.