Tout sur David Dehenauw

L'année 2018 a connu le nombre de jours pluvieux le plus bas jamais enregistré, ce qui rend le niveau des nappes d'eau souterraines alarmant. Le déficit est actuellement de 296 litres de pluie par rapport à une année normale et il est peu probable que celui-ci soit corrigé en décembre, explique le météorologue David Dehenauw dans Het Nieuwsblad samedi.

À un mois et demi de la fin de l'année, 2018 compte déjà 200 jours sans pluie. Au total, seuls 118 jours de précipitations ont été enregistrés jusqu'ici. Le précédent record de sécheresse remonte à 2003 lorsqu' il n'y avait eu que 143 jours de précipitations sur l'entièreté de l'année.

Avec 16,8 degrés Celsius enregistrés à Uccle à 14h00, ce 15 novembre représente un record. Le dernier 15 novembre le plus chaud remonte à 2006 (15,2 degrés), indique le météorologue David Dehenauw.

Avec 25,6 degrés, le record journalier de température à Uccle a été battu ce samedi, indique le météorologue David Dehenauw sur Twitter. L'ancien record pour un 13 octobre datait de 2001 avec 24,8 degrés.

Notre pays connaît l'été le plus chaud de son histoire, la température moyenne enregistrée sur les mois de juin, juillet et août dépassant le dernier record de 2003 (19,7 degrés), a annoncé un chef prévisionniste de l'Institut royal météorologique (IRM).

La deuxième vague de chaleur de l'été et de l'année a pris fin mercredi à Uccle, la station de référence de l'Institut royal météorologique (IRM), annonce David Dehenauw, le chef de son service météo. Celle-ci a duré 10 jours et avait commencé le 29 juillet. Une première avait déjà été enregistrée dans le pays entre le 13 et le 27 juillet. La probabilité d'en avoir une troisième est faible dans les 10 à 15 jours à venir, prévient le météorologue.

En ce 26 juillet le plus chaud jamais enregistré en Belgique, le mercure est monté jusqu'à 35,4°C à l'Observatoire d'Uccle, et même à 37,4°C à Retie, en Campine anversoise, a indiqué jeudi en fin de journée le météorologue David Dehenauw.

La Belgique est officiellement entrée dans une phase de canicule jeudi, a confirmé à l'agence Belga le météorologue David Dehenauw.

La vague de chaleur qui touche la Belgique est maintenant officielle. La limite des 25 degrés a été dépassée ce jeudi matin à 8h30 à Uccle. Cette semaine, les températures en Belgique ont été pendant 5 jours d'affilée de 25 degrés minimum dont au moins 3 affichant les 30 degrés, voire plus.

La vague de chaleur que connaît la Belgique est historique en raison de l'époque tardive de l'année à laquelle elle survient. Samedi à 16h00, le mercure a atteint 30,2 degrés, a précisé le météorologue David Dehenauw.