Tout sur Daphné Dumery

Ce mardi à la température record pour un mois de mars avait attiré la foule à la mer, mais les touristes d'un jour ont pu rentrer chez eux sans provoquer de trop gros encombrements dans les gares du littoral, ont fait savoir les bourgmestres d'Ostende et de Blankenberge en soirée. Ces communes avaient reçu l'appui de la police fédérale pour encadrer l'afflux de visiteurs. La SNCB avait prévu des trains supplémentaires et les voyageurs ont donc pu être répartis dans les différents convois.

Trois jeunes bruxellois seront traduits devant le juge d'instruction pour suspicion de coups et blessures volontaires et de rébellion armée, a rapporté dimanche la section de Bruges du parquet de Flandre occidentale. Samedi, les trois hommes ont participé à une importante bagarre sur la plage de Blankenberge.

Des bars de plage de La Panne, Coxyde, Nieuport et Le Coq se sont vus infliger des amendes pour avoir servi des clients au comptoir. Selon la police, ces bars sont soumis aux règles Covid-19 imposées au secteur de l'horeca et doivent donc obligatoirement assurer le service à table. Cette obligation ne s'applique cependant pas aux bars de plage de Blankenberge et Knokke-Heist.

Le port du masque sera obligatoire sur la digue de Blankenberge, a indiqué la bourgmestre Daphné Dumery (N-VA) à Belga. Nieuport a également pris cette décision pour les personnes de plus de 12 ans. Ces annonces surviennent après la décision du CNS de rendre le port du masque obligatoire dans les rues commerçantes et les lieux très fréquentés. Certaines autres communes du littoral recommandent fortement le port du masque.

Un cimetière de bombes est logé dans le banc de sable du Paardenmarkt, au large de Knokke-Heist. La situation des 35 000 tonnes de munitions de guerre fait l'objet de contrôles annuels et paraît, à ce jour, stable.