Tout sur Daech

La jubilation personnelle que Donald Trump a éprouvée en annonçant la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi le dimanche 27 octobre détonne avec le chaos qui prévaut au Moyen-Orient alors que, forts du sentiment de la " mission accomplie ", les Américains s'en désengagent, hors la surveillance des puits de pétrole syriens, ce qui en dit long sur leurs intérêts profonds.

La revendication le mardi 23 avril par l'Etat islamique des terribles attentats au Sri Lanka le dimanche de Pâques (310 morts dans des hôtels et des églises) n'est pas une garantie absolue de son implication. Le groupe terroriste s'est déjà attribué, par le passé, des tueries auxquelles il n'avait apporté aucun concours et qu'il n'avait même pas inspirées. Et pourtant...

Tout un symbole. Le sort judiciaire de l'auteur du premier attentat d'un returnee de Daech en Europe est scellé au moment où ses pairs en Syrie perdent leur dernier sanctuaire. Depuis la tuerie du Musée juif de Belgique à Bruxelles le 24 mai 2014, cinq années de déferlante terroriste, de vies volées, de souffrances indicibles se sont écoulées.