Tout sur Cyril Ramaphosa

L'avenir du président sud-africain Jacob Zuma, qui a démissionné mercredi après avoir été lâché par son parti, s'annonce très délicat sur le plan judiciaire, compte tenu des multiples scandales dans lesquels il est accusé.

L'Afrique du Sud s'apprêtait jeudi à accueillir son nouveau président Cyril Ramaphosa, 65 ans, au lendemain de la démission de son prédécesseur Jacob Zuma au terme de plusieurs semaines d'un féroce combat avec son parti, le Congrès national africain (ANC).

Le Congrès national africain (ANC), le parti au pouvoir en Afrique du Sud, a décidé mardi de "rappeler" le président Jacob Zuma, qui a jusqu'à présent refusé de démissionner malgré les injonctions de son parti, ont rapporté des médias locaux.

Le parti au pouvoir en Afrique du Sud, le Congrès national africain (ANC), se réunit à partir de samedi pour élire son nouveau chef en remplacement du très controversé Jacob Zuma, à deux ans d'élections générales qui s'annoncent délicates.