Tout sur Cwape

Le MR a élaboré une proposition de décret, à côté du projet du ministre wallon de l'Energie Philippe Henry (Ecolo), pour contraindre le régulateur régional de l'énergie (CWaPE) à repousser à 2025 l'introduction d'un tarif d'utilisation du réseau de distribution pour les détenteurs d'une petite installation photovoltaïque (dit "tarif prosumer"). L'information, dévoilée vendredi dans L'Avenir, a été confirmée à Belga.

Désormais dans l'opposition en Wallonie, le cdH ne décolère pas contre le report à 2025 du tarif prosumer, ce prélèvement annuel forfaitaire que la CWaPE, le régulateur du secteur énergétique au sud du pays, entendait faire payer, dès 2020, aux propriétaires de panneaux photovoltaïques pour l'utilisation du réseau.

Depuis près de trois ans, certains sites produisant de l'électricité à partir de la biomasse bénéficieraient d'un soutien public wallon démesuré. A elle seule, la centrale Engie Electrabel des Awirs capterait près de 16 millions d'euros de surprofit par an. Le producteur conteste.

Le personnel de la Cwape, le régulateur wallon de l'énergie, reproche au ministre wallon Jean-Luc Crucke (MR) de vouloir raboter leur package salarial en transférant une partie des employés vers l'administration, rapporte jeudi Le Soir. Le ministre de l'Energie juge leur salaire "disproportionné".

Le gouvernement wallon ne s'est finalement pas prononcé, ce jeudi, sur l'avant-projet de décret visant à exonérer du "tarif prosumer" les près de 150.000 ménages qui ont installé des panneaux photovoltaïques sur leur toit. Le point a été reporté à l'ordre du jour de la semaine prochaine en raison d'une question sur un élément technique, a-t-on appris à bonne source. Le régulateur du secteur - la CWaPE - n'a pas encore reçu le texte.

Le ministre wallon de l'Énergie Jean-Luc Crucke présentera bientôt au gouvernement la suppression de Qualiwatt, le régime de primes destinées à soutenir l'installation par les particuliers de panneaux photovoltaïques, a-t-il annoncé lundi en commission du parlement wallon. Le petit photovoltaïque est suffisamment rentable pour ne plus être soutenu par des moyens publics, selon le ministre.

Le gouvernement wallon a l'intention de modifier le mode de financement actuel du régulateur régional des marchés de l'énergie (CWaPE) en supprimant dès le 1er janvier 2018 la redevance "certificats verts" des gros producteurs d'électricité à partir d'énergie renouvelable et en mettant un montant équivalent à charge du budget wallon, ressort-il d'un avis récent de la CWaPE.

Cinq mois de travaux assidus, des auditions stupéfiantes: les députés de la commission Publifin du Parlement wallon ont rendu leur rapport sur "la transparence et le fonctionnement du groupe Publifin". Il a été adopté à l'unanimité, PS compris, ce 3 juillet.

Un important décret fixant la méthodologie tarifaire des gestionnaires de réseaux de distribution de gaz et d'électricité en Wallonie a été renvoyé en commission, mercredi en séance plénière, au terme d'un imbroglio fondé sur un article de presse fantôme, mais potentiellement détonant pour l'indépendance de la CWAPE, le régulateur wallon de l'énergie.