Tout sur CSA

Delphine Ernotte a été reconduite à la présidence de France Télévisions par le CSA, une première dans l'histoire du groupe audiovisuel public à la tête duquel aucun dirigeant n'avait jamais été réélu. L'actuel administrateur-délégué de la RTBF Jean-Paul Philippot, qui faisait partie des candidats, n'a pas été retenu.

Mouille-t-il son pantalon à l'idée d'être reconnu ? Ou Clément n'est-il même pas au courant que sa douce prose a été répandue sur les réseaux sociaux ? "Sale négresse", "je t'encule à sec", "les filles comme toi c'est fait pour servir"... Strophes choisies.

Jusqu'ici plutôt cantonné aux radios et télés traditionnelles, le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) s'est lancé jeudi soir à l'assaut d'un nouveau monde, celui des youtubeurs belges francophones, dont l'audience a littéralement explosé ces dernières années au point parfois de dépasser celles de certaines télés classiques.

A peine arrivée dans le paysage médiatique, LN24 pense déjà à "s'étendre physiquement" car bientôt trop à l'étroit dans ses locaux actuels de la rue de Genève à Evere, a fait savoir Joan Condijts, directeur de la rédaction, quelques jours avant l'arrivée de la chaîne d'information en continu en télévision. A l'heure actuelle, LN24 occupe une quarantaine de personnes (dont une vingtaine de journalistes), un chiffre appelé à croître à l'avenir vu les ambitions de la chaîne en radio.

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) a classé sans suite le dossier qu'il avait ouvert au sujet d'un débat sur le viol dans l'émission "C'est vous qui le dites" sur la radio Vivacité. Il a toutefois demandé à la RTBF d'être plus vigilante quand elle traite de violences sexuelles, rapporte mercredi l'organe de régulation.

Il a fallu toute une législature au ministre Marcourt pour remodeler le décret sur les Services de Médias audiovisuels coordonné en 2009 (décret SMA) afin de permettre la concentration des radios privées entre les mains d'une paire d'éditeurs.

Dans l'ensemble, en 2017, la RTBF a respecté les obligations imposées par son contrat de gestion, selon l'analyse qui vient d'être publiée par le CSA. A une exception, féminine, près.