Tout sur Crisnée

Une centaine d'agents de la protection civile ont accompagné jeudi leurs représentants syndicaux au SPF Intérieur, où un comité intermédiaire était à l'ordre du jour. Les discussions se sont rapidement tendues et la direction générale a quitté la salle après avoir essuyé le refus du personnel d'aborder la question du temps de travail. Pour le front commun, la réforme du ministre Jambon est "inhumaine". "Les agents n'ont plus rien à perdre", avertissent les syndicats.

Quatre casernes de la protection civile vont devoir fermer définitivement leurs portes d'ici la fin de la décennie, dans le cadre de la réforme de ce département progressivement transformé en service de deuxième ligne de la sécurité civile. Seuls subsisteront les postes avancés de Crisnée et de Brasschaat qui verront leurs moyens humains et matériel renforcés, a annoncé mardi le ministre de l'Intérieur Jan Jambon (N-VA).