Tout sur crise migratoire

Environ 90% des migrants qui voyagent vers l'Union européenne sont soutenus dans leur périple par des réseaux criminels, mettent mardi en lumière Europol et Interpol dans un rapport commun sur les réseaux de trafic d'êtres humains à destination de l'Europe. Les services de police confirment en outre que ce phénomène représente un chiffre d'affaires entre 5 et 6 milliards de dollars.

Les prix Pulitzer ont été remis hier à l'Université Columbia de New York. Ils font partie des prix les plus prestigieux en matière de journalisme et de création artistique. Pour la 100e édition, les couvertures médiatiques des drames actuels ont été récompensées.

La Commission européenne propose d'allouer 700 millions d'euros sur trois ans pour aider les pays les plus touchés à faire face à la crise migratoire, a annoncé mercredi midi le commissaire européen à l'Aide humanitaire, Christos Stylianides. Il s'agit d'une première.

Les dix bourgmestres de la Côte belge et le gouverneur de la province de Flandre occidentale, Carl Decaluwé, ont adressé une demande pressante au ministre de l'Intérieur, Jan Jambon, afin qu'il libère des moyens nouveaux pour faire face à l'afflux de personnes en séjour illégal dans la région.

Un million de migrants et réfugiés sont arrivés depuis janvier en Europe, la très grande majorité ayant emprunté les voies maritimes périlleuses de la Méditerranée, ont annoncé mardi l'Organisation internationale pour les migrants (OIM) et le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).

Le président de la N-VA Bart De Wever a adressé une lettre ouverte aux partis de centre-droite en Belgique et en Europe pour exiger une réaction forte face à l'afflux de demandeurs d'asile actuellement constaté sur le continent, rapportent les titres Sudpresse et Het Laatste Nieuws. Theo Francken se demande lui dans De Morgen si la Belgique ne doit pas réitérer ses appels vers les migrants potentiels à ne pas effectuer le voyage.