Tout sur Criminalité, droit et justice

L'assassinat du journaliste grec Giorgos Karaïvaz, spécialisé dans des affaires criminelles, secoue la Grèce. Il s'inscrit dans un contexte de " dégradation de la liberté de la presse en Europe " selon le secrétaire général de la Fédération européenne des journalistes, Ricardo Gutiérrez.

La douane a intercepté un total de 27,64 tonnes de cocaïne dans le port d'Anvers au cours des 42 derniers jours. Ces saisies sont directement liées à l'enquête sur le service de messagerie Sky ECC et ses téléphones cryptés, a fait savoir lundi le parquet d'Anvers.

La brigade de sécurisation des transports en commun de la zone de police Bruxelles-Ouest a neutralisé, lundi peu avant 15h00, un individu armé d'un couteau dans la station de métro Gare de l'Ouest à Molenbeek-Saint-Jean, a indiqué la zone. "Une femme a été grièvement blessée et une femme enceinte, présente dans la rame de métro, aurait été bousculée par l'auteur dans sa fuite", a ensuite précisé le parquet de Bruxelles, lundi vers 19h00.

Le député fédéral sp.a Joris Vandenbroucke annonce mardi avoir déposé une proposition de loi visant à utiliser des caméras pour sanctionner l'usage du téléphone portable au volant. Il espère ainsi réduire le nombre de morts sur les routes. Ce nouveau système de caméras capables de détecter l'usage du GSM au volant a été récemment testé par l'institut Vias.

La Belgique a choisi de ne pas élargir les bulles sociales pour Noël. En cas de non-respect des règles, des amendes montant jusqu'à 750 euros pourront être levées tandis que les organisateurs de "lockdown party" risquent une amende qui peut grimper jusqu'à 4.000 euros. Le point.

Le procès de l'affaire Mawda a repris jeudi matin devant la sixième chambre correctionnelle du tribunal du Hainaut, division de Mons, avec les répliques à la plaidoirie de Me Kennes. L'avocat avait plaidé l'acquittement du policier poursuivi pour l'homicide involontaire de la petite Mawda, commis la nuit du 16 au 17 mai 2018 lors d'une course-poursuite entre la police et un véhicule transportant des migrants.

"Les victimes prennent tour à tour la parole pour expliquer un peu leur constitution de partie civile", a expliqué Me Hamid El Abouti, l'un des avocats de la partie civile dans le dossier des attentats de Bruxelles, alors que les débats de ce lundi devant la chambre du conseil touchent à leur fin.