Tout sur Criminalité

Huit personnes ont été arrêtées dimanche dans la commune bruxelloise de Molenbeek après une série de perquisitions dans le cadre d'un "dossier terroriste", a appris lundi l'AFP de source proche de l'enquête, confirmant une information du quotidien belge La Dernière Heure.

Les politiques qui sont intellectuellement capables de trouver une idée originale se comptent sur les doigts d'une main, déclare l'historien Rutger Bregman. Entretien avec nos confrères de Knack sur le paternalisme de la gauche, le terrorisme et les crottes de chien.

Les récentes émeutes de Bruxelles relancent le débat sur la fusion des zones de police dans la capitale. La Flandre, unanime, est vent debout pour réclamer cette réforme tandis que le monde politique francophone freine des quatre fers.

Le pays du Soleil-Levant connaît l'un des taux de criminalité les plus faibles des pays industrialisés. Le contrôle social communautaire et l'autodiscipline limitent le recours aux forces policières, en plus d'une législation très stricte en matière de sécurité, qui est rentrée depuis longtemps dans les moeurs du pays.

La fusillade de Las Vegas, la pire de l'histoire américaine récente, a ravivé le débat sur la sécurité dans les hôtels et les sites de spectacle, même si nombre d'experts estiment que rien n'aurait pu empêcher la tragédie de dimanche.

Un retraité américain a tué 58 spectateurs d'un concert en plein air dimanche soir à Las Vegas, la fusillade la plus sanglante de l'histoire moderne des Etats-Unis. Bien que l'organisation Etat islamique ait revendiqué la tuerie, Washington a écarté la piste jihadiste à ce stade.

Le président des Etats-Unis Donald Trump a dénoncé lundi un acte qui représente le "mal absolu" après la fusillade de Las Vegas qui a fait au moins 58 morts et 500 blessés, appelant les Américains à l'unité. Selon le FBI, il n'y a pas de lien jusqu'à présent avec une organisation terroriste, bien que l'EI a revendiqué l'attaque.

Il y a en Belgique 500 aspirants à combattre en Syrie, mais aussi un groupe de plus de 2.000 individus radicalisés. Dans toute l'Europe, on en compte 50.000. "C'est une estimation, il pourrait aussi bien en avoir 1.000 de plus ou de moins. Mais ils posent un problème aux services des sécurité", affirme le coordinateur européen de lutte contre le terrorisme, Gilles de Kerckhove, samedi dans De Morgen.