Tout sur cours

Les élèves qui demanderont à être dispensés de cours de religion ou de morale suivront une activité baptisée "Encadrement pédagogique alternatif", indiquent un communiqué du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles et plusieurs médias. Concrètement, ils suivront une activité de deux heures par semaine qui sera obligatoire pour ces élèves dispensés.

La Finlande, considérée comme un des pays où l'enseignement est le meilleur, est sur le point de réformer son système scolaire. Elle veut remplacer une partie des heures consacrées aux traditionnelles matières enseignées aux élèves (math, sciences, histoire...) par des cours plus transversaux.

La ministre de l'Enseignement, Joëlle Milquet, a annoncé jeudi le dépôt d'un projet de décret dans les mois qui viennent pour mettre la législation de la Fédération Wallonie-Bruxelles en conformité avec l'arrêt rendu jeudi par la Cour constitutionnelle sur les cours de religion et de morale dans l'enseignement officiel.

À côté du droit, des sciences politiques, de la biochimie et de la médecine, des cours bien plus originaux sont proposés dans différentes universités à travers le monde. Visiblement, certains professeurs ne manquent pas d'imagination...

Le ministre bruxellois Jean-Luc Vanraes (Open Vld) souhaite stimuler les échanges en néerlandais entre les enseignants et les parents d'élèves fréquentant les écoles néerlandophones de Bruxelles.

Alors que le Conseil de la Jeunesse réclame un cours de vie affective et sexuelle dès le secondaire et partout, la ministre de l'Enseignement Marie-Dominique Simonet (cdH) estime l'organisation d'un tel cours impraticable. Elle planche sur d'autres options, rapporte le journal Le Soir.