Tout sur Cour suprême espagnole

La Cour suprême espagnole, plus haute instance juridique du pays, a communiqué jeudi au Parlement européen que l'ancien vice-président de la Catalogne Oriol Junqueras ne pouvait légalement pas siéger dans l'hémicycle européen à la suite de sa condamnation à 13 ans de prison et d'inéligibilité pour son rôle dans l'organisation d'un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, en octobre 2017. Elle a donc décidé de ne pas le libérer.