Tout sur Cour pénale internationale

L'ex-président soudanais Omar el-Béchir, chassé du pouvoir l'an passé par une révolte populaire, a comparu mardi devant une cour spéciale à Khartoum où il doit répondre du coup d'Etat qui l'avait porté au pouvoir en 1989, un procès inédit dans le monde arabe.

Selon la BBC, les nouvelles autorités soudanaises vont livrer l'ancien président Omar el-Bechir à la Cour pénale internationale. Il est accusé de génocide, de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en relation avec le conflit qui a éclaté dans la région du Darfour en 2003.

Développer un champignon antimoustique, promouvoir l'aquaculture à recirculation... Des chercheurs et professionnels de la conservation se penchent sur les plus grandes opportunités et menaces pour la biodiversité au cours de l'année à venir. Focus sur les opportunités.

Le Soudan doit rejoindre immédiatement la Cour pénale internationale (CPI), qui a émis des mandats d'arrêt pour crimes de guerre et génocide contre son président déchu Omar el-Béchir, a estimé samedi le chef du principal parti d'opposition, Sadek al-Mahdi.

Le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders, a exprimé samedi dans un communiqué "sa profonde préoccupation vis-à-vis de l'annonce faite par les Etats-Unis de mesures sans précédent à l'encontre de la Cour pénale internationale". Washington a indiqué vendredi priver de visa américain toute personne liée à une potentielle enquête contre des militaires américains ayant servi en Afghanistan ou ailleurs.

La Belgique a dit samedi avoir accepté d'accueillir l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, acquitté par la Cour pénale internationale (CPI) de crimes contre l'humanité commis en 2010 et 2011 au cours des violences post-électorales en Côte d'Ivoire et libéré vendredi sous conditions.

Une plainte a été déposée le 2 octobre devant la Cour pénale internationale contre la France pour crimes contre l'humanité en raison des essais nucléaires expérimentés en Polynésie, a affirmé mardi à l'ONU le dirigeant indépendantiste polynésien Oscar Temaru.

Les enquêteurs de l'ONU ont demandé lundi que le chef de l'armée birmane soit traduit devant la justice internationale pour le "génocide" des musulmans rohingyas. Concrètement, comment cela peut-il se faire ?

L'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba est autorisé à revenir en Belgique, où réside sa famille. "Les autorités belges ont répondu favorablement à la demande de la Cour pénale internationale de permettre le séjour de monsieur Bemba en Belgique", a indiqué jeudi soir le ministre des Affaires étrangères, Didier Reynders, par voie de communiqué.

La Cour pénale internationale (CPI) a acquitté vendredi en appel l'ancien vice-président congolais Jean-Pierre Bemba des crimes de guerre et de crime contre l'humanité. Il avait été en première instance reconnu responsable d'une vague de meurtres et de viols commis par sa milice en Centrafrique et condamné à 18 ans de prison.