Tout sur Coupe du monde 2018

292 personnes ont été placées en garde à vue dans toute la France, dont 90 à Paris, en marge des rassemblements festifs célébrant la victoire de la France en finale du Mondial, ont annoncé lundi le ministère de l'Intérieur et la préfecture de police de Paris.

Les Diables Rouges seront reçus, dimanche, à 12h30 au Palais Royal à leur retour de participation à la Coupe du Monde de football en Russie. Ils entameront ensuite, vers 14h00, un tour en bus ouvert pour arriver à la Grand-Place de Bruxelles vers 15h00, ont annoncé jeudi soir la Ville de Bruxelles et l'Union belge de football.

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Vingt-huitième volet : comment la Croatie est devenue un Etat grâce au football et comment elle a célébré cela lors d'une Coupe du monde. Et pourquoi les promesses des beaux jours se sont envolées en raison d'un climat délétère.

Le pays organisateur de la Coupe du monde est un empire renaissant, controversé, menaçant, sous Vladimir Poutine. Ce pays finalement méconnu charrie derrière lui une histoire mouvementée, à la fois sombre et romantique, marqué par la guerre froide et la période soviétique.

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Vingt-quatrième volet : comment l'Uruguay a forgé son identité nationale au départ du ballon rond, en dansant sur la pelouse. Et pourquoi il rêve de retrouver l'ivresse, en se battant avec la rage de l'outsider.

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Vingt-troisième volet : comment les tensions entre unitaristes et régionalistes façonnent le visage de l'Espagne. Et pourquoi son triplé historique Euro-Mondial, 2008, 2010 et 2012, démontre que le football permet de serrer les rangs.

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Onzième volet : pourquoi le Japon peine à concrétiser sur les terrains son nationalisme politique retrouvé. La faute au vieillissement, à une trop grande déférence et à l'éducation.

A travers les trente-deux pays qualifiés pour la Coupe du monde 2018, Le Vif/L'Express montre combien le sport roi et la politique sont intimement liés. Septième volet : comment la Pologne renoue avec le nationalisme, rêve d'un nouvel âge d'or et garde la rancune tenace contre ces pays qui l'ont fait souffrir, Allemagne et Russie en tête.