Tout sur côte belge

La Côte belge ne recevra pas cet été de renfort policier, a annoncé Marc Vanden Bussche, qui préside le collège des bourgmestres des communes côtières. Les bourgmestres concernés étudient la possibilité d'avoir recours à des candidats policiers en formation.

La semaine passée, le nombre de migrants appréhendés à la côte belge a de nouveau augmenté, selon les chiffres des contrôles frontières effectués dans la zone de police Côte Ouest depuis maintenant trois semaines. L'augmentation est la conséquence de l'évacuation partielle des camps de tentes à Calais et à Dunkerque (nord de la France).

Avec 17 millions de touristes d'un jour et un chiffre d'affaires de 2,7 milliards d'euros, 2015 restera comme une bonne année pour le tourisme à la Côte belge, annonce mercredi l'office régional du tourisme Westtoer. Les chiffres détaillés ne seront par contre connus qu'au début 2016.

Dans deux arrêts datés du 3 septembre, la Cour de cassation a débouté la commune de Coxyde dans une affaire concernant la taxe qu'elle imposait aux secondes résidences établies sur son territoire. L'affaire portait sur les taxes imposées pour l'année d'imposition 2007, indiquent vendredi L'Echo et De Tijd.

Condamnée à lutter contre la montée des eaux, la Flandre voudrait mettre le grappin sur la gestion de la Mer du Nord et ses trésors présents et à venir. Plongée en zone tôt ou tard menacée de remous communautaires.

Le beau temps de ce vendredi provoque des embarras de circulation en direction de la Côte. A 12h00, le centre flamand du trafic (Verkeerscentrum Vlaanderen) annonçait déjà 110 kilomètres de files sur les routes flamandes. En raison de la forte demande, la SNCB met également en service des trains supplémentaires.

Avec les changements climatiques, le niveau des eaux risque de monter d'un mètre le long de la côte belge d'ici 2100. Pour la protéger, plusieurs projets sont à l'étude. Néanmoins, le dernier plan en date est plutôt drastique. Il est question de laisser inonder La Panne, Coxyde, Furnes, Nieuport et Middelkerke.

Le secteur touristique de la Côte belge est inquiet à quelques jours du début de la saison estivale. Le nombre de réservations pour les appartements, studios ou maisons en juillet est 10 à 15% moins élevé que l'an dernier. La baisse pour les hôtels atteint même les 25%, rapportent lundi Het Nieuwsblad et De Standaard.

Les prévisions du site Météo Belgique, qui annonce régulièrement que l'été sera "pourri", énervent plusieurs stations balnéaires qui envisagent un possible recours en justice contre ces prévisionnistes, révèlent ce vendredi les journaux du groupe Sud Presse et Le Soir.

Des îles au large de la côte belge ? Et pourquoi pas ? Le gouvernement flamand, qui entend protéger la Flandre d'une éventuelle tempête dévastatrice et de l'augmentation constante du niveau de l'eau, a élaboré un vaste plan de défense des terres, intitulé "Vlaamse Baaien 2010" (baies flamandes 2010).