Tout sur costa concordia

Le redressement du paquebot naufragé Costa Concordia, une opération titanesque inédite, s'est achevé avec succès mardi à 02h00 GMT sur l'île du Giglio, ont annoncé les autorités italiennes.

Le procès de Francesco Schettino, commandant du paquebot Costa Concordia dont le naufrage il y a 18 mois a fait 32 morts, s'est ouvert finalement mercredi à Grosseto, en Toscane, après un faux départ il y a une semaine.

Ingénieurs, techniciens, ouvriers, plongeurs: ils sont venus du monde entier pour relever un des plus grands défis de l'histoire maritime, débarrasser l'île du Giglio (Toscane) de l'épave du Costa Concordia, qui y a fait naufrage le 13 janvier dernier.

Le Costa Concordia restera au large de l'île de Giglio jusqu'à la fin de l'année. La société qui sera chargée de démanteler et de remorquer le navire sera désignée le 20 avril, a déclaré mardi le directeur de la société Costa Crociere, Gianni Onorato. L'épave du navire devrait être entièrement remorquée pour le printemps 2013, a-t-il indiqué d'après l'agence de presse Ansa.

Une vidéo amateur a été tournée le soir du 13 janvier sur la passerelle du Costa Concordia, montrant le commandant de bord et ses adjoints peu après la collision sur un écueil devant l'île italienne du Giglio, et pourrait apporter de nouveaux éléments à l'enquête sur le naufrage.

Pour le moment assigné à résidence, Francesco Schettino saura ce lundi s'il est libéré ou s'il retourne en prison. Le commandant du Costa Concordia, dont le naufrage a provoqué la mort de 17 personnes, est poursuivi pour homicides, naufrage et abandon du navire.

Le navire échoué en Italie renferme dans ses entrailles divers produits, dont des détergents et solvants, qui commencent à se déverser en mer. Le bilan provisoire s'élève à 15 morts.