Tout sur Corée du Nord

Une ville du Nord-Est de la Chine a placé mercredi ses habitants en confinement partiel après l'apparition de nouveaux cas de coronavirus faisant craindre une deuxième vague épidémique dans le pays où a démarré la pandémie de Covid-19.

Kim Jong Un a participé à l'inauguration d'une usine d'engrais vendredi, a affirmé l'agence de presse officielle KCNA, faisant part de la première apparition publique du dirigeant nord-coréen après des semaines de rumeurs sur sa santé.

La Corée du Nord a tiré lundi deux projectiles non identifiés, a indiqué l'armée sud-coréenne, quelques semaines après l'annonce par Pyongyang de la fin de son moratoire sur les essais de missiles balistiques de longue portée.

La Maison Blanche a prévenu dimanche qu'elle envisagerait "d'autres moyens" que la diplomatie si la Corée du Nord mettait à exécution ses menaces de "cadeau de Noël" susceptibles de raviver les tensions autour du programme nucléaire nord-coréen.

Pyongyang a fustigé de récents propos irrévérencieux de Donald Trump au sujet de Kim Jong Un en s'inquiétant d'une "rechute du gâtisme" du président américain, faisant planer le spectre de nouveaux échanges d'insultes peu avant le terme d'un ultimatum nord-coréen pour la diplomatie.

Pendant longtemps, le nucléaire a été l'arme de dissuasion massive dans le théâtre de la géopolitique mondiale. Tout le monde était conscient de leur présence de poids, mais il n'était pas approprié d'en parler. L'expert néerlandais, Sico van der Meer, constate avec regret qu'il ne reste plus grand-chose de cette réticence.