Tout sur Constantinople

Plusieurs milliers de musulmans ont participé vendredi à Istanbul à la première prière organisée à l'ex-basilique Sainte-Sophie depuis sa reconversion controversée en mosquée, une cérémonie lors de laquelle le président Recep Tayyip Erdogan a récité un passage du Coran.

Témoin du rayonnement passé de la Belgique en Orient, un wagon belge de voyageurs, abandonné dans un recoin de la gare d'Amman (Jordanie), est en voie d'être rénové grâce à des fonds européens et sera à terme exposé dans un musée jordanien.

Il n'y avait pas si longtemps. Un peu plus de cinq siècles, vingt-cinq générations à peine... 29 mai 1453 : Constantinople, coeur de l'empire byzantin, tombait sous les coups de l'agression turque et ottomane. Un massacre d'une cruauté impensable s'en suivit, véritable tropisme génocidaire contre la population chrétienne d'Orient, déjà... Le plus grand traumatisme pour l'Europe d'alors, dont les chroniques se firent abondamment l'écho.

Avec son art de la provocation, le président turc, Recep Tayyip Erdogan, vient de rendre publique une nouvelle intention sultanesque. Il estime que " le temps est venu " pour la basilique Sainte-Sophie d'Istanbul (Constantinople) de redevenir une mosquée, ce qu'elle fut dès le lendemain de la conquête de la ville par le sultan Mehmet II, le 29 mai 1453, jour de deuil pour toute la chrétienté orthodoxe.