Tout sur Conseil supérieur de la Santé

Les ministres de la Santé réunis mercredi matin ont suivi l'avis favorable du Conseil supérieur de la Santé pour l'ouverture de la vaccination anti-Covid aux 12 à 15 ans, sur base volontaire et moyennant une autorisation parentale, a-t-on appris auprès du cabinet de la ministre wallonne Christie Morreale.

Progressivement la Belgique ouvre l'accès à la vaccination aux tranches d'âges les plus jeunes. Alors le Conseil Supérieur de la Santé sur la vaccination devrait se pencher sur la question la semaine prochaine, Corinne Vandermeulen et Yves Coppieters prônent un focus sur les populations à risques plutôt que sur les jeunes.

Le Conseil supérieur de la Santé (CSS) estime désormais que "toutes les femmes enceintes devraient idéalement être vaccinées en priorité (phase 1B de la campagne), et ce par rapport à une femme non enceinte, en raison du risque accru pour la mère de développer une Covid-19 sévère et d'accouchement prématuré."

Est-il possible d'atteindre l'immunité collective sans vacciner les enfants et les adolescents? La question est sur la table du Conseil supérieur de la Santé (CSS). Et les laboratoires s'y préparent.

Les mutualités ont envoyé vendredi la liste des numéros de registre national des patients à risques à la base de données des codes de vaccination de Sciensano. Cet envoi intervient à la suite de l'approbation par tous les gouvernements de l'accord de coopération sur la vaccination des groupes à risques, indiquent-elles dans un communiqué.

Sur les 17 millions de personnes ayant reçu une dose du vaccin contre la Covid-19 développé par Astrazeneca en Europe et au Royaume-Uni, seuls 15 ont développé une Thrombose veineuse profonde (DVT) et 22 une embolie pulmonaire (PE), soit 0,0002% de cas, a rappelé mardi Frank Vandenbroucke en commission Santé de la Chambre. C'est moins que les 0,009% craints au départ.

Le Conseil supérieur de la santé (CSS) a maintenu lundi sa décision de poursuivre la vaccination contre le Covid-19 avec le vaccin AstraZeneca en Belgique, selon une information de la RTBF confirmée à Belga par le cabinet du ministre de la Santé publique Frank Vandenbroucke. Le CSS reste aligné sur la position de l'Agence européenne des médicaments (EMA).

A la Chambre, le Premier ministre annonce des perspectives pour les activités en extérieur, moins à risque, tout en restant prudent: "il ne faut pas faire une sur-offre d'assouplissements". Le MR réclame davantage que la seule bulle extérieure élargie. Plusieurs députés insistent pour que l'on presse vraiment le pas de la vaccination.

La Wallonie vient de prendre une série de mesures intermédiaires destinées à optimaliser toutes les disponibilités des centres actuellement dédiés à la vaccination du personnel d'aide et de soins de première ligne, dans l'attente d'un nouvel avis du Conseil supérieur de la Santé qui devrait décider, dans les prochaines heures, d'autoriser le vaccin d'AstraZeneca pour les plus de 55 ans.

La recommandation est tombée comme une évidence lors d'un comité de concertation, le 5 février, annonçant la réouverture des salons de coiffure: "Aérez, aérez, aérez." C'est, selon les experts, la quatrième règle barrière que tout le monde devrait suivre.