Tout sur Conseil national de Sécurité

Si la question des camps et stages d'été a reçue une réponse vendredi dans la soirée, celle des stages sportifs en attend toujours une. Elle sera apportée au plus tard le 3 juin, date annoncée du prochain Conseil national de Sécurité.

La phase 2 du déconfinement entre vigueur ce lundi, comme l'avait annoncé la Première ministre Sophie Wilmès à l'issue du Conseil national de Sécurité mercredi dernier. Certaines écoles accueillent des élèves dès ce matin. D'autres rouvriront progressivement, en fonction des réseaux d'enseignement et des communes. Les marchés, coiffeurs et musées peuvent également rouvrir.

Le port du masque est obligatoire depuis le 4 mai dans les transports publics. À l'heure où le Conseil national de Sécurité annonce que les commerces vont rouvrir dès le 11 mai, le port du masque est vivement recommandé mais pas obligatoire.

"La loyauté fédérale fonctionne même si, bien entendu, le Conseil national de Sécurité (CNS) - dont une nouvelle réunion est prévue mercredi - n'est pas un salon de thé où l'on discute à 16h00. Il y existe des confrontations d'idées, ce qui est normal dans un État de droit", a affirmé le ministre-président wallon, Elio Di Rupo, en commission spéciale covid-19 du parlement régional.

Il y a deux semaines, nous révélions que la situation dans les maisons de repos était plus que préoccupante. Mesures tardives, manque de matériel, personnel et résidents à bout, pas de tests... Depuis, les autorités ont annoncé une série de mesures. La situation s'est-elle améliorée ? Pas vraiment, regrette Julie, une jeune kiné travaillant dans une maison de repos bruxelloise. Témoignage.

Le comité de concertation va à nouveau se pencher vendredi sur la question de l'autorisation limitée de visites dans les maisons de repos, a déclaré jeudi Sophie Wilmès en séance plénière de la Chambre. La Première ministre a assuré que la "décision prise (jeudi) l'a été d'un commun accord avec toutes les Régions. Ils ont tous marqué leur accord sur cette proposition."