Tout sur Conseil de l'Europe

Le Service public fédéral Justice a lancé lundi sur le moniteur belge un appel à candidatures pour endosser le rôle de juge à la Cour européenne des Droits de l'Homme. Le mandat de neuf ans du juge belge actuel, Paul Lemmens, court jusque septembre. Chacun des 47 membres du Conseil de l'Europe peut nommer un juge au tribunal dont le siège est situé à Strasbourg.

Même si elle est sortie d'un groupe d'une quinzaine de pays sous procédure de non-conformité, la Belgique reste parmi les Etats examinés les moins pressés de se conformer totalement aux recommandations du GRECO, l'organe anticorruption du Conseil de l'Europe, a déploré mercredi ce dernier.

Le contexte de l'urgence sanitaire du au Covid-19 accroît les risques de corruption publique et privée, en particulier dans le domaine de la santé et des fournitures médicales. Le Groupe d'Etat contre la corruption (GRECO) tire la sonnette d'alarme. Egalement pour protéger les lanceurs d'alerte.

Le Premier ministre belge a été élu mardi soir par ses homologues européens pour présider leur cénacle du Conseil, a annoncé l'actuel président de cette institution, le Polonais Donald Tusk. Du côté de la Commission, c'est Ursula Von der Leyen qui prend la tête, tandis que Christine Lagarde prend les rênes de la BCE et que Josep Borrell sera le nouveau Haut représentant pour les affaires étrangères de l'UE.

Didier Reynders doit peut-être une partie de son échec au fait qu'il était un candidat "trop fort" pour des pays qui préfèrent un Conseil de l'Europe plus faible, ont laissé entendre jeudi Rik Daems (Open Vld) et Petra De Sutter (Groen) qui siègent dans l'assemblée parlementaire du Conseil.

Le prochain secrétaire général du Conseil de l'Europe, la principale organisation de défense de la démocratie et des droits de l'Homme du continent, devrait être connu ce mercredi. L'assemblée parlementaire (APCE) de l'institution, basée à Strasbourg, doit départager les deux derniers candidats en lice: le vice-Premier ministre belge Didier Reynders et la ministre croate Marija Pejcinovic Buric.

Le prochain secrétaire général du Conseil de l'Europe, la principale organisation de défense de la démocratie et des droits de l'Homme du continent, sera connu cette semaine. L'assemblée parlementaire (APCE) de l'institution, basée à Strasbourg, doit départager mercredi les deux derniers candidats en lice: le vice-Premier ministre belge Dider Reynders et la ministre croate Marija Pejcinovic Buric.

Le Conseil de l'Europe publie ses statistiques sur les personnes qui sont sous la surveillance d'un service de probation, en Europe. Elles sont de plus en plus nombreuses. Ce qui témoigne d'une augmentation des peines alternatives. La Belgique fait parti du peloton de tête.