Tout sur CONSEIL DE L?EUROPE

Pour Philippe Mary, membre du Comité européen pour la prévention de la torture, l'augmentation constante du nombre de détenus ne s'explique pas seulement par le discours sécuritaire ni par l'émergence de pouvoirs de droite. D'autant, dit-il, que la gauche ne s'est jamais vraiment préoccupée de la problématique.