Tout sur Conseil

L'offensive de la communauté internationale s'intensifie pour tenter de faire cesser les bombardements de l'armée israélienne sur Gaza et les salves de roquettes palestiniennes sur Israël, sans signe d'accalmie après une semaine d'escalade meurtrière.

Le "Sofagate" a fait son retour sur le devant de la scène européenne à l'occasion de l'ouverture de la plénière du Parlement européen, lundi. Le président du Conseil européen Charles Michel et la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen étaient appelés à faire le point sur le sommet européen de fin mars et la visite des deux responsables à Ankara le 6 avril.

La présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen a reçu lundi le président du Conseil européen Charles Michel pour la première fois depuis l'incident protocolaire du "Sofagate" à Ankara et l'a averti qu'elle "ne permettra pas qu'une telle situation se reproduise".

La rencontre hebdomadaire, ce lundi à 17h00, entre la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président du Conseil, Charles Michel, offrira aux deux dirigeants une occasion de trouver un modus vivendi pour la représentation de l'UE lors de missions à l'étranger, à la suite de l'incident protocolaire du Sofagate.

Pour le directeur adjoint du Groupe de recherche et d'information sur la paix et la sécurité (Grip), Stan Brabant il est nécessaire d'adopter un traité d'interdiction. Pour le spécialiste des questions de défense Joseph Henrotin, l'arme complètement autonome relève du fantasme.

Un concert inaugural et une visite du président du Conseil européen Charles Michel marquent ce mardi à Lisbonne le véritable lancement de la présidence portugaise du Conseil de l'UE, à qui incombe ces six prochains mois l'exigeante mission de mettre en oeuvre une relance post-covid que son Premier ministre, le socialiste Antonio Costa, veut sociale.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne sont parvenus jeudi en début de soirée à un accord sur le budget 2021-2027 de l'UE et le fonds de relance post-coronavirus "Next Generation EU", a annoncé le président du Conseil Charles Michel sur Twitter, signifiant de la sorte la levée des vétos de la Pologne et de la Hongrie.

Les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne ont donné mardi à Bruxelles leur accord à un fonds de relance massif (750 milliards d'euros) pour aider les pays européens les plus touchés par la crise du coronavirus, au matin du cinquième jour d'un sommet marathon qui aura dû multiplier les concessions aux intérêts nationaux.

Un sommet européen crucial, le premier depuis février qui réunira physiquement à Bruxelles les 27 chefs d'Etat et de gouvernement des membres de l'UE, aura lieu vendredi et samedi, avec éventualité de prolongation. Alors que le Covid-19 est toujours bien présent, rien n'a été laissé au hasard pour tenter de garder le coronavirus hors du bâtiment Europa et de son "oeuf", à commencer par l'écartement de la presse écrite qui est priée de suivre virtuellement les déclarations.