Tout sur Congrès

Depuis sa luxueuse résidence en Floride, l'ex-président Donald Trump continue d'exercer une forte influence sur le parti républicain, soutenant ses alliés dans leurs visées électorales tout en tentant d'étouffer, au Sénat, toute volonté de le condamner dans son procès en destitution.

Mitch McConnell, le chef de la majorité républicaine au Sénat, fidèle allié du président Donald Trump au Congrès qui a récemment pris ses distances avec l'actuel locataire de la Maison Blanche, a apporté son soutien à la deuxième procédure en destitution (impeachment) initiée par les Démocrates contre le 45e président des Etats-Unis, a rapporté mercredi la chaîne conservatrice Fox News.

Les événements du Capitole ont consacré la rupture entre Donald Trump et son fidèle vice-président Mike Pence qui se prépare à assister à la prestation de serment de Joe Biden et à faciliter le transfert du pouvoir entre les deux administrations.

A dix jours de la fin de son mandat, Donald Trump est confronté à des appels à la démission de plus en plus nombreux, y compris dans le camp républicain, pour éviter une difficile procédure de destitution en pleine crise politique, sanitaire et économique.

Donald Trump pourrait se retrouver dès lundi sous le coup d'une seconde procédure de destitution, un développement sans précédent historique, alors qu'il ne montrait samedi aucun signe de vouloir démissionner ou se mettre en retrait après les violences du 6 janvier au Capitole.