Tout sur Conflits, guerres et paix

A l'été 2019, l'armée israélienne a étendu à l'Irak sa lutte contre la filière iranienne d'armement, en ciblant notamment le Hezbollah irakien. Netanyahou - Trump, même combat ? A nuancer.

Des milliers de manifestants ont attaqué mardi l'ambassade des Etats-Unis à Bagdad, brûlant des drapeaux, arrachant des caméras de surveillance et criant "Mort à l'Amérique", après des raids américains meurtriers contre un groupe armé irakien pro-iranien, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Dix civils ont été tués dans la nuit de dimanche à lundi dans une nouvelle attaque du groupe Forces démocratiques alliées (ADF) dans la région de Beni dans l'est de la République démocratique du Congo au lendemain du massacre de 22 civils, a déclaré l'administrateur du Territoire.

La mort de 13 soldats français au Mali illustre l'aggravation de la situation sécuritaire dans la région. Alors que la stratégie française semble dans l'impasse, Emmanuel Macron espère une implication plus grande des pays européens.

Le War Heritage Institute (WHI) a présenté mercredi au Musée royal de l'Armée à Bruxelles sa nouvelle campagne "Nos Héros Oubliés 1940-1945". Les communes mais aussi les particuliers peuvent demander des plaquettes commémoratives afin d'honorer la mémoire des 5.000 soldats qui ont donné leur vie pour la Belgique et qui reposent encore dans les cimetières communaux du pays.

La jubilation personnelle que Donald Trump a éprouvée en annonçant la mort d'Abou Bakr al-Baghdadi le dimanche 27 octobre détonne avec le chaos qui prévaut au Moyen-Orient alors que, forts du sentiment de la " mission accomplie ", les Américains s'en désengagent, hors la surveillance des puits de pétrole syriens, ce qui en dit long sur leurs intérêts profonds.

Dans son atelier de Gaza City, Mounir al-Chindy s'affaire minutieusement à l'intérieur d'une Armstrong Siddeley gris foncé dépouillée de sièges, ses mains manipulant avec précaution le véhicule à la silhouette allongée qu'il a commencé à réparer il y a un mois.

Un ancien gardien de camp nazi allemand a assuré jeudi avoir eu "de la peine" pour les victimes d'atrocités, à l'ouverture de l'un des derniers procès sur les crimes du IIIème Reich en Allemagne. Mais il s'est défendu en affirmant ne pas avoir eu le choix à l'époque.

Un désastre humanitaire est en train de se perpétrer, à l'encontre de centaines de milliers de civils, dans le nord-est de la Syrie, où la Turquie vient d'enclencher une offensive militaire, ce 9 octobre 2019, à l'encontre des Kurdes, sous prétexte que sa principale force armée, l'YPG, serait une organisation terroriste mettant en péril, par ses revendications d'indépendance, l'intégrité territoriale de l'Etat turc.