Tout sur Commission de protection de la vie privée

La Commission de protection de la vie privée (CPVP) soutient la proposition du secrétaire d'Etat Philippe De Backer de fixer à 13 ans l'âge minimum pour pouvoir accéder aux réseaux sociaux sans autorisation parentale. "Cet âge correspond mieux à la réalité quotidienne de très nombreux jeunes qui surfent déjà sur Internet à un jeune âge", indique l'institution dans un communiqué.