Tout sur Comité international olympique

Dans le monde du sport, les pressions subies par les athlètes sont nombreuses. Vedettisation, demande de résultats, harcèlement verbal, psychologique, sexuel, effort constant ; ils sont nombreux à craquer, à l'image de la gymnaste américaine Simone Biles, qui a arrêté son parcours olympique pour préserver sa santé mentale et combattre "les démons dans (sa) tête".

Marc Perelman, professeur à l'université Paris-Nanterre et architecte dénonce dans 2024. Les Jeux olympiques n'ont pas eu lieu toutes les compromissions auxquelles conduit le contrat de la ville hôte conclu entre Paris, le Comité international olympique et le Comité national olympuque et sportif français.

Le gouvernement japonais a confirmé jeudi son intention d'instaurer un nouvel état d'urgence sanitaire pendant toute la durée des Jeux olympiques de Tokyo qui doivent s'ouvrir dans deux semaines, laissant présager de JO avec peu ou pas de spectateurs.

Depuis le 1er novembre, la Fédération internationale d'athlétisme (IAAF) applique une nouvelle directive qui stipule que les hommes ne pourront concourir que contre des hommes et les femmes que contre des femmes. Logique ? Pas forcément...